Chaos premier ou le sang de la Terre

par sur 1 décembre 2018

< Retour à la galerie
  • EN SAVOIR PLUS

    image à la une_modifié-1
  • EN SAVOIR PLUS

    Occupe un espace de 1000 x 350 x 240 cm Souches, lumières, son, vidéo d'images de cellules (neurones et autres), de l'espace et pont de verre

    46
  • EN SAVOIR PLUS

    45
  • EN SAVOIR PLUS

    44
  • EN SAVOIR PLUS

    43
  • EN SAVOIR PLUS

    42
  • EN SAVOIR PLUS

    41
  • EN SAVOIR PLUS

    40
  • EN SAVOIR PLUS

    39
  • EN SAVOIR PLUS

    38
  • EN SAVOIR PLUS

    37
  • EN SAVOIR PLUS

    35
  • EN SAVOIR PLUS

    34
  • EN SAVOIR PLUS

    33
  • EN SAVOIR PLUS

    36

Installation crée pour la Galerie Oblique en 2018

Le Sang de la Terre ou Chaos premiers

Avant toute création il y a une période de chaos.
Tout ce qui a été créé sera dé-créé pour recommencer alors encore et encore…et tourne, tourne…
Les arbres sont coupés, alors que d’autres plus loin affirment leur verticalité…c’est dans la danse de la vie… mais sait-on toujours qu’en coupant un arbre ce sont des liens de communication que nous condamnons ?… similitude dans le langage de l’entremêlement des racines et des cellules neuronales dont les ramifications terminales s’appellent arborescence, connivence avec la toile, certains plans de ville, et la matière qu’on croyait être vide entre les objets célestes… tous, nous faisons partie de cet incroyable et inouï entrecroisement de réseaux. Un canal s’interromps, une histoire s’arrête, d’autres se rencontrent, se reconstruisent mais différentes, c’est pourquoi l’instant du vécu reste si précieux dans l’infinie variété unique de la Vie.